jeudi 29 décembre 2011

Deux jolis cadeaux!

Je me pose enfin pour vous parler des deux beaux livres que j'ai eu la joie de gagner :
- le premier chez Gaëlle Berthelet : Vélo-Moto, aux éditions Oboo, avec un CD de l'histoire et une chanson! Un petit garçon, sur son vélo-moto, gagne une course de voitures et décide de parcourir le monde avec son vélo-moto... il ira même jusqu'aux nuages! Les illustrations de Gaëlle sont un plaisir pour les yeux, et s'accordent très bien à l'histoire et y rajoute une bonne dose de rêve!

- le deuxième chez Géraldine Hary : L'arbre, aux éditions Plume en Herbe. Une très jolie histoire sur la nature et sur ce que deviendrait le monde s'il continue sur cette lancée! Heureusement, un petit garçon demande de l'aide à une petite abeille, élément indispensable pour que les arbres et les fleurs continuent d'habiller le sol de notre terre! Un très joli conte, aux illustrations toutes en douceur de Géraldine.

Encore merci pour vos beaux livres les filles!

Et puis de mon côté, je viens de passer les deux semaines de "vacances" à travailler sur les deux textes (mini-romans) à l'essai pour une maison d'éditions (à présenter pour le 02/01/2012)! Ce fût intense (entre mon boulot et ma petite) mais j'y suis arrivée!! Maintenant j'attends les retours de "mes critiques"!
Maintenant je vais préparer mon rdv de janvier, avec une éditrice, à Paris!!! J'espère être de retour avec de bonnes nouvelles!! :-))

Et encore une autre histoire, j'ai l'esprit en ébullition à chaque fois que j'y travaille! Je vais commencer les montages et les pliages, car ce ne sera pas un livre ordinaire! ;-)

Je vous souhaite une bonne fin d'année à tous et toutes, et plein de bonnes choses pour celle qui va bientôt commencer!!

vendredi 16 décembre 2011

Une autre jolie critique :-)

Je viens de voir de jolis mots sur Notre Petit Prince Sans Peur et Sans Larmes!
C'est ici
Voici un extrait : " Ce prince intrépide et courageux emploie son temps à venir en aide aux malheureuses princesses en difficultés. Jusqu'au jour où il en rencontre une aussi (et même plus) intrépide, vaillante et courageuse que lui!
C'est simple, elle n'a peur de rien!
Ce qui devait alors arriver arrive bien évidemment. Le prince tombe amoureux de la belle mais se trouve alors confronté à une toute autre réalité. Pour savoir si ses sentiments sont partagés, il doit ouvrir son coeur à sa jolie princesse. Mais là! Le courage de se dévoiler semble soudain lui faire défaut...

Sur un rythme alerte et chantant et des illustrations gaies et toniques, Julie Bélaval Bazin et Anne Bernasconi nous content une bien belle histoire où les princes et les princesses sortent de leurs stéréotypes bien cadrés et parviennent à nous émouvoir dans un contexte très contemporain.
Les temps ont changé en effet. "Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants" n'est plus d'actualité et c'est tant mieux!
Je vous invite vivement à vous en rendre compte à travers la lecture de ce bel album à destination des jeunes lecteurs!"
Merci Martine!!

mercredi 7 décembre 2011

Vers l'infini et au-delà!!

C'est un peu ce qui me vient à l'esprit quand je repense à ces deux jours supers méga intenses que nous avons vécu avec Aurélie
(Je ne sais pas qui est qui, mais c'était bien nous! ^^ )
C’est avec le sourire et un peu (beaucoup ?) d’appréhension que j’avançais de stand en stand, selon ceux que j’avais choisis, j’ai pu parler à des éditeurs, échanger  sur mes projets, pour voir ce qui correspondrait le mieux à leurs attentes.
J’ai eu de belles dédicaces : la génialissime Florence Hinckel, Barroux (un illustrateur exceptionnel), Germano Zullo et Albertine (pour Les Oiseaux, un livre qui m’a donné des frissons, il est tellement beau !), Florence Guiraud (avec Le mystère de la LUNE, une auteur-illustratrice qui fait des livres magnifiques et vraiment gentille), Aurélia Fronty (pour Fil de fée) et Hélène Rice qui a été trop géniale, avec son Jean-Pierre la brebis, et que j’ai enfin rencontré en vrai (et j’étais plus que ravie !! :-) )!



Puis j’ai fait un petit tour avec Gaëlle Berthelet (alias Berthe aux grands pinceaux), Leïla Brient et Anne Loyer !! J’ai même mangé avec Captain Jelly !!  Mais j’ai ratée Xavière et Agnès… ce n’est que partie remise !! Puis j'ai eu la joie d'enfin voir Séverine (alias SeL) avec qui j'ai un nouveau projet... quelque chose de vraiment beau!!
Enfin, ce fût de bons moments passés avec Aurélie, on s’entraidait, on se soutenait... on rigolait aussi! J’ai eu beaucoup de chance de faire le voyage avec elle !!! Merci ma petite Aurélie !
Maintenant, les envois aux éditeurs ont été faits, il faut attendre
Mais je n’aurai pas le temps d’y penser, car j’ai deux textes à l’essai, à rendre pour la fin des vacances, une histoire à enrichir de mots et d’idées, puis deux textes à écrire, deux histoires qui déchirent pour le printemps 2013, sans compter un mini roman à terminer et un autre à commencer !
Voilà, vous savez tout !! (ou presque ;-) )

vendredi 2 décembre 2011

Montreuil!!!! J-1,5

Voilà, je vais faire original :-) Dimanche matin départ pour Montreuil avec Aurélie pour deux jours qui s'annocent intenses!
J'espère y rencontrer Agnès, Gaëlle, Séverine, Stephane, Xavière et tout plein d'autres!!! Puis revenir avec de beaux livres, de belles dédicaces et peut-être de bons contacts!! :-D

mardi 29 novembre 2011

Des oiseaux et des mots...

Voilà de beaux projets qui arrivent : d'abord un avec la talentueuse Isaly. Je n'ai pas pu résister quand j'ai vu sa magnifique illustration :

Une histoire est née de ces petits oiseaux, des mots qui étaient là, dans mon coeur, mais je n'avais pas le temps de m'y consacrer. Et puis voilà, une image, le déclic et Isaly a dit oui!! :-)) !
Voici un petit extrait :
" (...) De toutes les couleurs,

Les oiseaux surpassent la beauté des fleurs,

De toutes les tailles,

Ils ornent les maisons, chassent la grisaille.

Mais de leur cage dorée, ils sont prisonniers.

Quelle liberté pour ces oiseaux objets ?"

(On réserve la suite et le titre aux éditeurs!!)

Je vous parle du prochain très bientôt!!

jeudi 10 novembre 2011

Des petites nouvelles!!

Me voilà ! Je me pose un peu pour vous donner des nouvelles ! L’appel à textes pour le projet collectif des Ed. Chocolat approche !! Suite à ce projet, il y a deux mois, deux idées d’histoires m’étaient venue à l’esprit. J’ai donc commencé à écrire la première, mais ce n’était pas un texte court qui était apparu sur ma feuille, mais une histoire « engagée » et poétique, sur un sujet que j’aime beaucoup !! (Aurélie, tu l’as lu ;-))
 Alors je me suis attelée à la deuxième idée ! Mais de fils en aiguilles, d’aiguilles en fils de laine, je ne me suis pas contentée de tricoter un cache-nez, j’ai confectionné un manteau ! Un mini roman pour enfants est donc né. Alors, bien qu’heureuse de mes histoires, je me demandais : « Qu’est-ce que j’écris pour ce projet maintenant ? »

Et là, la magie des mots et de leur mélodie a opéré ! D’une expression entendue à deux reprises, une histoire est née. Mon crayon a habillé la feuille de mon carnet, comme s’il écrivait tout seul… de la même façon que mes doigts bougent sur le clavier de mon piano ! Mes mains jouent toutes seules, mon esprit est ailleurs, les yeux fermés, j’écoute les notes qui dansent, mélodieuses. Bref, le bon nombre de mots, la poésie, le voyage, tout y est ! Il n’y a plus qu’à croiser les doigts J (Mais, j’ai déjà écrit une version plus longue, pour mieux rebondir si l’autre passait à la trappe !)
Et puis, dimanche, j’ai fait un petit tour au salon du livre à Toulouse. J’y ai rencontré 3 filles extra !! Ma petite Aurélie, la super Coline, et la talentueuse Rafistole !!! J’ai aussi fait quelques achats (raisonnés bien sûr ^^ sinon, je serai repartie avec le triple de livres !!)

 D’abord, l’excellentissime histoire de « La petite taupe a qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête » (éd. Milan), juste pour entendre glousser ma fille chérie ! ^^ Puis, je n’ai pas résisté au « Livre des petits Pourquoi «  (éd. Milan), pour inventer des histoires avec ma grande, qui à chaque page me demande « Pourquoi maman ? » ;-) Et enfin, « Mes grands-parents sont timbrés ! » (Éd. Du Rouergue) parce qu’il m’a fait rire celui-ci ! Notre langue si imagée vu par les enfants, c’est vraiment rigolo !
Pour finir, un petit sur samedi matin, où je vais faire de la figuration pour le court métrage de Sean Delecroix ! (Merci Aurélie J ) Voici un avant-goût du film avec l’affiche qui déchire !! ;-)

jeudi 27 octobre 2011

Et une troisième critique!

Et de trois ! J
Retrouvez d’autres critiques de « livres d’éditeurs indépendants ou, parfois, d’auteurs auto-édités» sur le site des agents littéraires.
Le livre : Guide de l’éducation consciente, Editeur Alterre Nat Presse, 257 pages, 20€.
Le pitch : Voici un très bon guide de l’éducation consciente. A  la fin de chaque thème il y a un petit annuaire d’adresses utiles. Il y sera traité de l’éducation (scolaire), de la parentalité consciente, des écoles alternatives, du jeu et pour finir, des séjours et vacances alternatives.
Cette citation d’Albert Jacquard (Mon utopie, éd. Stock) résume bien le pourquoi de l’éducation consciente : « Les éducateurs, dans la famille ou à l’école, doivent s’y résigner : ils n’ont accès qu’à une partie des chemins parcourus par l’enfant à la recherche de lui-même. Leur art est d’être présent sans s’imposer, attentifs sans être indispensables, disponibles sans être envahissants. Ils doivent lui laisser la liberté de dévoiler des facettes différentes de soi, respecter son jardin secret. »
Cette critique a été dirigée par Julie Bélaval, auteure du blogue d’Allana Mely’s  (http://allanamelys.blogspot.com/)
Ce guide commence par un thème récurrent : cette institution qui forme nos enfants, les artisans de demain : l’école. Il retrace ses origines, ce qui la guide, l’évolution de ses ambitions, ses dérives, son « obsession égalitaire et sa scolarisation de masse » qui produit désormais l’inverse de ce qui était désiré : une forte «  sélection sociale et une dégradation du niveau de compétences de base ».
A l’opposé, il y a les pédagogies dites « nouvelles », alors qu’elles existent et ont fait leurs preuves depuis longtemps. Elles placent l’enfant au cœur de l’enseignement et le rend acteur de son apprentissage, l’adulte se positionnant comme accompagnateur. Puis, un autre aspect est abordé : l’éducation au bonheur ! Apprend-on ça sur les bancs de l’école ? Arnaud Desjardins le dit si bien : » Le but de l’éducation n’est pas de faire un enfant bien élevé, ni un enfant instruit qui connaisse les usages du monde, mais de faire un enfant heureux. C’est tout. Et tout le reste en dépend. »
Mais où vivons-nous ? Avec qui vivons-nous ? La terre nous nourrit, nous permet de vivre. Savoir qui nous sommes, connaître notre valeur, nous sentir aimé, nous permet d’aller vers les autres, de les considérer avec dignité et respect. Au de-là du savoir, les pédagogies nouvelles abordent ces trois piliers : « reliance à la nature, reliance à soi-même, reliance au groupe ».
Ensuite, le deuxième chapitre aborde la parentalité consciente. Mais qu’est-ce que c’est ? Un parent conscient doit commencer par travailler sur lui-même, se débarrasser de ses frustrations, de ses attentes, de ses non-dits. Ce n’est que lorsqu’il est en paix avec lui-même, conscient de ses limites mais en pleine possessions de ses moyens, qu’il pourra éduquer son enfant de façon consciente. Car le but ultime n’est pas d’en faire de bons petits soldats, ni banquiers, ni ouvriers, mais de les aider à grandir, à être des adultes épanouis.
De quoi nos enfants ont-ils besoin ? De gadgets sophistiqués ? D’être sociabilisés? D’être « dressés » à ne pas faire de « caprices » (mots qui n’a de raison d’être que chez les adultes, les enfants (et bébés) eux, n’exprime que leurs besoins, leurs émotions, leurs sentiments. C’est nous qui jugeons) ? Non. Ils ont besoin d’Amour. D’un Amour inconditionnel. Voilà tout. C’est peu ? Non, c’est un don qui n’a pas de prix. Le docteur Ross Campbell parle du « réservoir émotionnel ».  Chaque enfant en a un (et les adultes aussi). Ce « réservoir » a besoin d’être rempli d’amour. S’il est vide, l’enfant se sent démuni et se conduit mal. C’est dès la naissance qu’il faut remplir ce « réservoir » ! Son autonomie, son indépendance et son épanouissement futur en dépendent.
Et, quand on parle d’amour, d’éducation, on ne peut pas passer sous silence cette chose qui contredit tout acte d’amour : la violence. Quelle passe par des humiliations, une tape ou jusqu’à la fessée, cette violence éducative est un fléau. Cela a des effets dévastateurs sur l’éducation d’un enfant et sur l’enfant lui-même. « Quand on stoppe par une claque ou une fessée le comportement d’un enfant qu’on juge inacceptable, on le dresse à ne pas avoir confiance en lui puisqu’on ne fait appel qu’à sa peur d’être frappé », Olivier Maurel. Quelle cohérence dans notre discours quand nous disons : « Ce n’est pas bien de taper, de faire mal ! Si tu recommences je te tape ! ». La résolution du conflit se fait donc par la force et la violence. Voilà le message transmis. C’est là qu’intervient « l’éducation » des parents : un travail sur soi-même sera nécessaire, pour ne pas reproduire ce schéma de violence que nous avons connu enfant.
Puis, un autre aspect à prendre en compte est celui du « lâcher prise ». En finir avec la suprématie, la toute-puissance, la domination des adultes ! Bien-sûr, il y a des savoirs que nous détenons et que nous transmettrons. Mais qui connait mieux l’enfant, si ce n’est lui-même ? N’est-il pas le mieux placé pour savoir s’il a faim, s’il a froid, chaud, mal, s’il est fatigué, triste, en colère, etc…
Ce n’est pas dans les grands raisonnements, les croyances, les guides éducatifs que nous trouverons les réponses pour nous aider à accompagner notre enfant avec « compréhension, empathie et vigueur ». Comme le dit Arnaud Desjardins : « les informations essentielles en matière d’éducation de vos enfants, c’est le cœur seul qui peut les prendre. C’est l’intelligence du cœur (…). »
Ensuite, les alternatives à la punition, la méthode de Thomas Gordon, sont d’autres exemples qui prouvent que l’éducation doit commencer par les parents.
La loi d’attraction nous donne la possibilité d’être auteur de notre vie, de nos rêves. C’est un cadeau à transmettre à nos enfants.
Le chapitre conclut par l’accompagnement dès la grossesse ainsi que la nécessité d’une naissance respectueuse pour la mère et l’enfant.
Dans le chapitre 3, on y découvre toutes les écoles alternatives (Steiner, Freinet, Montessori, instruction à domicile, écoles nouvelles, créer son école, etc…). Toutes ces écoles différentes sont détaillées, expliquées, avec en fin de chapitre des adresses et des informations pratiques.
Ensuite, il y a l’art de l'enfance et enfance de l'art : le Jeu ! C’est une acticité naturelle de l’enfant, c’est par le jeu qu’il grandit, qu’il devient « je ». Plusieurs formes de jeux sont abordés (éveil musicale, jeux coopératifs, théâtre, la télévision) avec des références pour aller plus loin (et des idées de jeux).
Puis, le dernier chapitre présente une série d’adresses, de lieux, d’idées de vacances alternatives ou séjours pour enfants. Il n’y a plus qu’à piocher !
Ce guide pratique nous donne un aperçu de ce qu’est l’éducation consciente, avec plusieurs éléments pour approfondir  les sujets qui auront attiré notre attention.
Note : 4 / 5

dimanche 9 octobre 2011

Un très beau retour...

... de notre livre "Le prince sans peur et sans larmes", sous la plume de la super géniale Aurélie Desfour, qui me touche beaucoup!! Merci beaucoup à toi!!
Vous pouvez le lire ici :-)

vendredi 7 octobre 2011

Oui!!!!!!!!!

Je peux enfin vous annoncer les bonnes nouvelles :)) : Mon conte "Et j'ai entendu les arbres chanter..." paraîtra debut 2013 aux éditions Limonade!! Une histoire sur un sujet qui me tient vraiment à cœur, qui sera illustrée par les sublimes pinceaux d' Emna !!

Et, avant même d'avoir d'avoir finit notre projet de Princesse, avec Ariane Delrieu, un autre OUIIII!! des génialissimes éditions Limonade s'est délicatement posé dans notre boîte mail!! Notre princesse Alice verra le jour elle aussi début 2013, et nous sommes plus que ravies!! Une histoire où les filles ne se laissent pas faire, vous vous en doutez! ;)

I'm so happy!!!!!! :D

Un très grand MERCI aux éditions Limonade pour leur confiance!!


vendredi 30 septembre 2011

Je m'amuse au Japon!!!!!

Quel bonheur de recevoir un mail ce matin "En route pour le Japon"!!!! Si, si!! C'est bien vrai, mon texte a été selectionné!!!! I'm happy!!! :D
En duo avec Célia en plus!! :-) Merci à toi pour ce beau travail en équipe!!
Et merci à Emna à qui j'avais demandé son avis sur le choix du thème de ma comptine! Tu avais raison, car lorsque j'ai écris mon texte, tous les mots me sont venus naturellement!
Vous pouvez voir les résultats ici
Un grand merci aux Editions Limonade!!

jeudi 29 septembre 2011

Petites hitoires...

... de la lune, pour rêver des étoiles!!

Un recueil de 3 petites histoires du soir, pour faire de beaux rêves, accompagnées par les magnifiques illustrations de Célia !
Voilà une charmante famille de chat, qui est partie faire du charme aux éditeurs!!

mercredi 28 septembre 2011

Un album pour les petits

Un joli projet avec Bérénice sur le thème de la timidité. J'ai écrit ce petit livre à l'origine car j'en avait assez d'entendre les gens (que l'on rencontrait pour la première fois ) dire de ma fille "Elle est timide!" Non, elle ne l'est pas! J'aime laisser le droit aux enfants d'être ce qu'ils ont décidé et non comme l'image qu'on leur donne d'eux!
Bref, j'ai créé avec mes petites mains un livre à rabat, que j'ai fait lire aux copains et copines de ma fille, et lorsque j'ai vu le succés qu'il avait, j'ai pensé qu'il méritait qu'on lui donne sa chance :-)
J'ai alors confié à Bérénice le soin de donner vie à mes mots, tellement plus douée que moi des pinceaux !

Ses doux dessins se marient très bien avec le texte! :-)
Nous souhaitons bonne chance à ce projet qui me tient tant à coeur!

Une autre critique pour les Agents littéraires

Voici ma deuxième participation en tant que « critique » pour les agents littéraires.
Je rappelle que leur but est de « repérer, chaque mois, les meilleurs livres en panne de médiatisation et se faire leurs « agents littéraires », c’est-à-dire assurer leur promotion grâce à internet. »
On trouve sur ce site des critiques de « livres d’éditeurs indépendants ou, parfois, d’auteurs auto-édités.»
Le livre : A la découverte de Michelin, Editeur La vache qui lit, 28 pages, 18€ (15€ le livre + 3€ de frais de port).
Le pitch : En compagnie de Bibendum, vous découvrirez une mine d’informations, de la naissance du bonhomme Michelin à aujourd’hui. 120 ans d’histoire résumés dans un livre de 24 illustrations colorées. Les enfants apprendront comment, quand est né Bibendum, l’ASM, les guides, le pneu radial, pneu génial !
Ce livre s’adresse aux jeunes dès 5 ans. Les plus grands, les passionnés y découvriront tous un détail oublié ou inconnu.
Michelin est un vrai dessin animé : l’organisation d’une course aux clous, d’une compétition de fous volants, ou encore l’idée folle de mettre les trains sur pneu, posséder le plus haut pneu du monde, équiper la navette spatiale… Autant de projets réalisés qui étonneront et intéresseront les plus jeunes.
Cette critique a été dirigée par Julie Bélaval, auteure du blogue d’Allana Mely’s  (http://allanamelys.blogspot.com/)
Lucien et Malou découvrent une borne Michelin. Mais qui est-ce « Michelin » ?
Voilà qu’apparaît Bibendum, le célèbre bonhomme de Michelin. Il va alors raconter aux enfants, qui est Michelin, et quand cette fabuleuse aventure du pneu et du bornage des routes a débuté ! Tout a commencé avec l’idée de concevoir un pneu, qui se démonte et se remonte facilement sur les bicyclettes. La crevaison devient anecdotique et c’est une révolution ! Mais afin de conquérir le public, André et Edouard organisent une grande course de vélos, sur une route parsemée de clous ! Leur prochain défi sera l’automobile équipée de pneumatiques. Puis, devant l’absence de cartes routières et de panneaux indicateurs - qui deviennent indispensable avec l’émergence des l’automobile -, André Michelin crée le « guide Michelin » et fait poser des milliers de bornes sur les routes de France.
Les frères Michelin s’attaquent ensuite à l’aviation puis au train (la Micheline). Enfin, la société Michelin équipe aussi la navette spatiale américaine.
Aujourd’hui encore en constante évolution, Michelin recherche de nouvelles idées, pour sans cesse innover. Il a par exemple mis au point un nouveau pneu, qui permet de réduire la consommation de carburant, afin que la voiture rejette moins de gaz carbonique.
Ce livre a pour vocation de faire connaître aux enfants un aspect de leur patrimoine, et le but est atteint. Les illustrations accompagnent bien les textes, qui sont courts et qui expliquent l’essentiel, pour capter l’attention de l’enfant. Il y a un petit jeu en début et fin de livre : « retrouver les petites illustrations dans les dessins de l’histoire ». Ce livre pourrait aussi intéresser les parents qui souhaitent en savoir davantage sur Michelin. Et ils pourront compléter leurs connaissances sur le sujet, en visitant l’espace consacré à « L’aventure Michelin », où est retracé son histoire, depuis les premières roues (1889) à aujourd’hui.
Note : 4 / 5

samedi 24 septembre 2011

And the winner is ...

Voilà, le tirage au sort a été fait par les petites mains innocentes de Maëllia.


 Le n°36 a été tiré, et le n° 36 est : Delicada!!! :-) (je t'enverrai le livre lundi!)

Un grand merci à tout le monde pour avoir participé!!!
Et pour ceux ou celles qui veulent tenter de gagner un exemplaire, cela se passe aussi chez Anne !!!

jeudi 15 septembre 2011

Un petit concours!!!

Youpi !!! Voilà, il est là !!! Tout beau entre mes mains, j’ai du mal à réaliser, je l’avoue. Ce premier livre est comme un cadeau.  Alors voici un petit concours, pour Notre Prince, à Anne et moi !!!!
Dîtes-moi, si vous le voulez bien, qu’elle est votre rêve, ou quels sont vos rêves ? Moi, je dirai que je rêve de publier encore plein d’autres histoires !!! Vraiment, quel bonheur ce serait !!!
Le 22 septembre, date officielle de sa sortie, je ferai le tirage au sort!!
A vous maintenant ! J


vendredi 9 septembre 2011

Tata Tatoum, Tata Tatoum!!!

Il est là, bientôt entre mes mains, mais déjà disponible en pré-commande par ici ou !!!
Alors moi je dis "YOUPI"!!!!!!!!!

jeudi 8 septembre 2011

Projet collectif Limonade

Voilà, ma participation pour le projet collectif des Ed. Limonade "Je m'amuse au Japon" est partie hier! Célia Melesville m'a fait le plaisir de se joindre à moi, et a donné vie à ma petite histoire poétique :)

mardi 23 août 2011

Les agents littéraires, une critique...

Voici un post pour les agents littéraires que j’ai découvert il y a peu.
Leur but est de « repérer, chaque mois, les meilleurs livres en panne de médiatisation et se faire leurs « agents littéraires », c’est-à-dire assurer leur promotion grâce à internet. »
On trouve sur ce site des critiques de « livres d’éditeurs indépendants ou, parfois, d’auteurs auto-édités.»
Je me suis donc inscrite pour y participer (dans la catégorie livre jeunesse), car j’ai trouvé l’initiative très intéressante !
Le livre : Doudou, de Christiane Desroche, Au temps de lire éditions, 31 pages. Puis, au verso, Bady, le bambin, de Christiane Desroche, Au temps de lire éditions, 35 pages.
Le pitch : Doudou est un gentil bambin, sincère et généreux. Il aime les contes de fées qui lui lit sa maman, comme celui de Whyskey l’ourson. Grâce à la fée qui lui rend visite la nuit, il découvre un monde merveilleux et partage ses joies avec la reine Mira, avant d’admirer le paradis des fées. Sa chienne, Blanche, est le plus beau cadeau qu’il reçoit avec Câlin, son recueil de contes.
Cette critique a été dirigée par Julie Bélaval, auteure du blogue d’Allana Mely’s  (http://allanamelys.blogspot.com/)
Doudou est un petit garçon de 4 ans, un enfant qui ferait rêver beaucoup de parents. Il est sage, gentil, généreux et aime rêver. Mais il est aussi entouré d’amour, d’affection et de soins. Un jour, il reçoit un livre, « Câlin », de la part d’une fée, un livre réservé aux enfants sages. Il va apprendre, avec Whyskey l’ourson, qu’il ne faut pas désobéir et rester en sécurité avec sa maman. Puis il voyagera dans un monde imaginaire où une reine a besoin de lui : il va alors renoncer à un « cadeau » et le donner à la reine Mira, par générosité. Sa récompense sera tout de même là, puisque son souhait sera à moitié exaucé : un gentil chien. Enfin, pour remercier Doudou d’une bonne action, la fée lui offrira un dernier voyage : un voyage au pays des fées.
Au verso, il y a une deuxième partie, pour les enfants à partir de 18 mois, alternant une page de texte et une page illustrée. Il s’agit d’historiettes éducatives, des petits instants de la vie quotidienne : comment s’occuper d’un animal, les sorties dans la nature, l’importance d’obéir.
On ressent toute la douceur et l’amour d’une mère à travers les mots de Christiane Desroche.
Il y a presque à chaque fois une morale : « Si tu désobéis, il t’arrivera toujours des ennuis », « si tu es gentil, tu seras récompensé ». Mais, lorsque le bébé veut goûter le pot de moutarde devant lui, pourquoi ne pas lui expliquer que ça pique, et peut être lui faire goûter un tout petit peu ? Pourquoi interdire quand il n’y a pas de « danger » ? Pourquoi ne pas accompagner, prévenir, expliquer, au lieu de brandir les conséquences de la désobéissance comme arme parental? On peut apprendre à un enfant à se méfier de certains insectes qui piquent, sans pour autant attendre que celui-ci se pique pour qu’il comprenne. Est-ce qu’un enfant doit forcément faire l’expérience de ses erreurs, avoir mal ou peur, pour comprendre qu’il ne faut pas le faire ? 
Je ne suis pas pour cette éducation traditionnelle, qu’on retrouve dans la majorité des contes ou histoires pour enfants, basée sur la peur, la punition et le manque d’équilibre dans le jugement, souvent trop facile (soit on est sage, gentil, obéissant, soit méchant, désobéissant, ou autres mots étiquettes, qui font jouer un rôle au lieu de donner la possibilité à l’enfant d’être lui-même, un petit être vivant, avec ses défauts et ses qualités !).
Enfin, un dernier mot en ce qui concerne un aspect plus « technique » : je pense qu’il n’y a pas suffisamment d’illustrations pour faire suivre l’enfant avec le livre. Il serait alors intéressant de mettre en scène les histoires, avec des jouets. Comme elles sont simples, elles se mémorisent facilement.

Note : 2.5 / 5

lundi 8 août 2011

Une princesse et une nouvelle histoire!!

Voilà un autre projet qui avance, sous le magnifique coup de crayon d'Ariane Delrieu et à chaque nouveau croquis, mon coeur balance entre admiration et rire, car elle parvient à faire passer toutes les émotions suggérées par mon texte, et moi je suis complètement sous le charme!!!! Merci Ariane!!! 
Je vous laisse admirer :-) !


jeudi 28 juillet 2011

Montreuil! J-125 Mais déjà prête!

Et oui, les billets d'avion sont achetés, j'y serai dimanche et lundi (4et 5 décembre)... et pas toute seule, car je ferai le voyage avec Aurélie! Alors ça va être encore plus sympa!
Il n'y a plus qu'à tout préparer, le Tandem n°9, et un projet qui me tient à coeur depuis plus d'un an. J'y réfléchis, j'y réfléchis, pour qu'il soit au top! Ensuite, il me faudra trouver une illustratrice (ou illustrateur, je ne suis pas sexiste ^^ ) qui voudra bien tenter l'aventure avec moi!!

Sinon, en ce moment je travaille sur une histoire et un thème très particuliers avec Najat, je vous en dirai davantage plus tard ;-)
Puis j'écris une histoire de loup, mélangée avec un ingrédient spécial, extrait de la communication non-violente.

Enfin, avec Anne, nous avons recommencé notre projet, pour le concours du Puy de Dôme et bientôt il pourra tenter sa chance lui aussi!! :-)

mercredi 13 juillet 2011

Un ptit TAG!

Voilà, c'est le troisième que je reçois (merci Stefou!!), alors cette fois-ci je me lance!

Quelle est la couleur de tes sentiments là maintenant....
Bleu nuit, parce que j’ai besoin de sommeil, là !!!!

Où écris-tu (illustres-tu) le mieux...
Il n’y a pas d’endroit ni de moment, je peux écrire partout et n’importe quand, mais c’est surtout avant de m’endormir que mon cerveau, au calme et dans le noir, trouve l’inspiration et se met à jouer avec les mots ! (Du coup, je dois me relever pour écrire!!)
Quelles sont les sources de ton inspiration...
Comme je l’ai dit plus haut, le calme et le noir m’inspire ! Mais ce qui m’inspire ce sont les sujets qui me tiennent à cœur, puis ma fille, puis mes propres rêves, cette imagination débordante qui sommeille en moi depuis l’enfance, je peux enfin mettre tout cela par écrit, et ce n’est que du bonheur !

Un cadeau que tu aimerais offrir...
J’aimerai offrir plein de choses… au gens que j’aime.

Pourquoi écris-tu (illustres-tu) pour la jeunesse...
Avec la naissance de ma fille, cela s’est imposé à moi, c’était là depuis toujours. Mon désir de transmettre, de faire rêver, d’aider à grandir dans le respect de soi et des autres. J’avoue ne pas trouver beaucoup d’histoires pour enfants qui soient « non-violentes » dans leurs mots (envers les enfants de l’histoire, et dans les mots qu’ils prêtent aux enfants), ni antisexistes.
Sur le sable fin tu dessinerais de tes doigts....
J’y dessine toujours des tourbillons…

Le mot qui t’émeut le plus au monde...
L’amour, car il renferme plein d’autres choses, ce sentiment possède un grand pouvoir.
Un parfum, une odeur liée à un souvenir ....
Mon parfum de jeune fille, Noa, que je mets de nouveau... et à chaque fois je remonte le tps !!
Le dernier film ou livre que tu as aimé....
Alice aux pays des merveilles de Tim Burton, que j’ai revu pour la 5ème fois, il y a peu…
Si tu le pouvais, tu ferais rimer...
Ecrire et pouvoir en vivre.

Il me faut en Tagger 5 à mon tour, alors les voici : J
Aurélie
Julia
Géraldine
Xavière
Marion

samedi 2 juillet 2011

jeudi 30 juin 2011

jeudi 23 juin 2011

Un oui, puis...

Voilà, notre premier contrat signé avec Anne :-) J'ai du mal à réaliser!!! Notre prince ("qui ne savait pas pleurer" ou "sans peur et sans larme", à voir) doit paraître d'ici la fin de l'année 2011 dans une chouette maison d'éditions!!! (Un grand merci à notre éditrice!! :-) )

vendredi 17 juin 2011

Si j'habitais sur une étoile...

Voilà une nouvelle collaboration, pour un texte écrit il y a quelques mois déjà, et c'est Géraldine qui l'a fait briller de ses pinceaux!! Et je suis totalement sous le charme, c'est tellement beau!!!! Voilà, ce projet est parti sur son étoile, à la recherche d'une gentille maison d'éditions!! Je rêve de pouvoir tourner les pages de cette histoire, qui pourra être lu à tous les enfants, qu'ils soient petits garçons ou petites filles!

jeudi 9 juin 2011

Ma participation au projet des Editions Limonades

Voilà mon petit texte, qui n'a pas été retenu : "La danse de l'éléphant"

Anahita rêve de danser la grande danse indienne.
Au son du sitar, son cou délicat ondule déjà. 
Sur le rythme des tablas, ses bras bougent précis et gracieux.
Mais au moment de remuer les jambes,
Plus de mouvements chaloupés, elle est comme paralysée.
Or un jour, assise sur son éléphant,
Elle ferme les yeux et sent son corps se balancer.
Il lui vient alors une idée : se tenir debout sur son dos, puis doucement,
Sous la cadence de ses pas, ses jambes, sa taille dansent enfin !
Merci petit éléphant !
Anahita : gracieuse. Bharata Natyam : danse indienne
Et voici la magnifique illustration d'Anne (Zonzeille) qui est à l'origine de mon texte :

lundi 30 mai 2011

Salon du livre de Montpellier

Voilà quelques petits souvenirs du salon, où j'ai eu la joie d'y retrouver Stefou et Marie-Hélène! Voici une petite photo souvenir :)
Et puis j'ai rencontré Eléonore, qui m'a fait une p'tite dédicace

Enfin, juste avant de partir, en regardant le stand de Lirabelle, j'ai eu un coup de coeur pour "Ce livre est pour toi", pour la dernière page et pour toutes les autres, où je pouvais y voir ma petite fille. Et ma petite Maëllia l'a immédiatement aimé elle aussi!

Voici plein de petits bouts de notre Timbo

Pour le plaisir des yeux, voici le magnifique travail de Florian, pour "Timbo, le petit lion qui ne voulait pas dormir!"

lundi 16 mai 2011

Petits souvenirs du salon de Montauban

Voilà, c'était mon deuxième salon du livre, et ma première rencontre avec un éditeur (éd. Kilowatt) et ça c'est trés bien passé, j'aime beaucoup leurs publications et leur ligne éditoriale. Il y avait aussi l'auteur et éditrice des éd. du Noisetier, nous avons parlé écologie, partage avec les enfants, ce fût très agréable!
Puis j'ai rencontré ma future collaboratrice *Julia* sur mes petits contes de la Lune, et on déjà copine!!


Voici deux souvenirs : un livre des Ed. Kilowatt, vraiment bien, sur les différences, les illustrations sont originales et ma fille a bcp aimé!  Et celui des Ed. du noisetier, sur l'écologie, qui parle aux petits de l'environnement, et Maëllia a desuite compris le message, à la deuxième lecture, elle le lisait à sa poupée! Vivement la sortie du prochain!!


samedi 14 mai 2011

Timbo!!!

Allez, je vous le montre notre petit Timbo, à moi et Florian :
Il est beau!!! Hein??! :-))  Et non seulement il est doué, mais en plus il est rapide!! Il m'en a envoyé plein d'autres (magnifiques illustrations ^^), et bientôt notre petit projet partira voir les éditeurs!
 Moi il me fait craquer!!

vendredi 13 mai 2011

Tels pères, telles filles!

Voilà, autre bonne nouvelle, Loïc a bien aimé les quelques lignes qui me sont venues à l'esprit en voyant " le papa cracra et sa fille"! Alors nous voici en tandem sur une petite histoire amusante, pour tous les heureux papas d'une petite fille!!

Un arbre, un singe et un ....

et un ... je laisse un peu de suspense pour ce nouveau projet avec Stéfou. Ces deux magnifiques illustrations pour le concours Bayard m'ont inspiré une histoire, pas seulement quelques lignes, mais tout un univers, que j'ai proposé à Stéphane, qui m'a fait l'immense joie de me dire "Go", c'est partie!!! Au boulot!!
C'est un sujet qui parle à mon coeur, protèger la nature et ses habitants, respecter la vie, là-dessus je ne peux pas me taire!
Voici donc le départ d'un nouveau projet. Et en attendant l'entrée, voici le dessert!!

mercredi 4 mai 2011

lundi 2 mai 2011

Une jolie collaboration à venir...

avec une illustratrice Toulousaine Julia Delarue , comme moi :-)) et pour qui j'ai eu un coup de coeur!! (enfin pour ses belle peintures!!)
Elle a aimé mes petites histoires de la lune... et c'est à chaque fois beaucoup d'émotions pour moi lorsqu'un nouveau projet se prépare.
En voici un petit morceau (qui était à la foire aux tandems de chez Alice) :
(et oui, la lune, je l'aime!!! Si vous saviez!! :-) )

Petites histoires de la Lune pour rêver des étoiles. (Il y en a quatre)
" Pourquoi la lune brille-t-elle là-haut dans le ciel ?
A quelques rêves de nous, sur l’île des chats roux, une maman chat se promenait à petits pas sur le  sable doux. Ses trois chatons découvraient avec joie, les minuscules gravillons qui leur chatouillaient les pattes. L’océan se mélangeait au ciel, mais la lune était là pour guider leurs explorations.
Alors le premier des chatons jeta un regard profond sur cette lune couleur de miel :
- Pourquoi la lune brille-t-elle dans le ciel, maman ? demanda-t-il les moustaches frémissantes.
- Parce qu’elle est contente ?! dit le second.
- Parce qu’une nuée de petites lucioles se sont posées sur elle ? s’interrogea le troisième.
- En voilà de bonnes idées mes petits, sourit la maman attendrit.  Je vais vous confier un secret que m’a révélé un jour un poisson gris. Quand le soleil est bien haut au-dessus de nos têtes, tout est clair, même le bleu de l’eau et du ciel. Et si vous observez bien, vous pourrez voir la lune, aussi pâle que du coton, toute petite parmi les nuages. " (...)
et un petit bout de l'univers de Julia, juste pour le plaisir des yeux :

Et encore un petit!!!

Voilà encore un autre projet, mais cette fois-ci il va falloir que je trouve les mots, des moments complices, rigolos, avec pour élément de départ cette image de Loic Mailly (de la foire aux tandems) qui m'a beaucoup amusée!! (ça m'a fait pensé à ma fille, le doigt dans l'nez!^^)
Allez, au boulot!!!